publier un article en 5 etapesLorsqu'on publie un texte, l'un de nos premiers réflexes est d'aller voir si nous avons été lu. Au-delà du fait que l'exercice est facile, il n'apporte satisfaction que si on sent qu'on a suscité l'intérêt autour de nous. Nous ne rêvons pas tous à la célébrité mais qui n'aime pas voir ses efforts couronnés?

Toutefois, publier n'est pas un geste simple et rapide. Pour espérer taper dans le mille, il faut suivre quelques étapes.

 

 

Trouver l'image

Un article sans image est comme un sac de chips sans sel : c'est fade.

Si on choisit de publier sur le web, nos lecteurs ont des attentes visuelles. Vous avez de la concurrence, beaucoup de concurrence. Il faut vous démarquer. Le choix même d'une image prend parfois autant de temps que l'écriture du texte lui-même. Vous avez trouvé l'image idéale? Donnez-lui de l'importance. Mettez-la au début de votre article et affichez-la dans un format minimal de 400 px de large.

Posez-vous la question : est-ce que tout le monde va voir le lien entre l'image et le texte ou est-ce que l'image est trop ésotérique? Est-ce que l'image est trop neutre ou trop tape-à-l'oeil? Est-ce du "déjà-vu"?

Inclure les sources

Si vous vous êtes basés sur d'autres textes pour écrire le vôtre, incluez vos sources sans omettre les liens. C'est d'abord un geste de respect mais ça donne également de la crédibilité à votre article. De plus, les sources sont des liens externes et, selon l'importance de la source, cela contribue également à améliorer votre référencement.

Soigner les métadonnées

Pour que votre article sorte bien dans les résultats de recherche, il faut compléter les champs "(méta)description" et "titre". Le premier ne doit pas dépasser 115 caractères incluant les espaces. Le reste sera tronqué. Quant au titre, il ne devrait avoir un maximum de 55 caractères toujours incluant les espaces. Si la longueur a grandement diminué ces dernières années, c'est pour mieux s'aligner sur la réalité des appareils mobiles. Soyez donc clair et bref.

Pour les mots-clés maintenant, ne perdez pas trop de temps à ce sujet. Avant 2012, les mots-clés étaient encore incontournables pour améliorer votre référencement. Malheureusement, beaucoup d'abus dans leur usage ont amené les moteurs de recherche à se méfier et même parfois, à pénaliser. Aujourd'hui, les moteurs de recherche sont assez intelligents pour détecter automatiquement les fameux mots-clés à travers votre titre et votre texte.

Avoir le bon lien

Les liens sont habituellement générés par votre gestionnaire de contenu comme Wordpress ou Joomla. Ce sont des mécanismes très basiques qui ne tiennent pas compte du facteur référencement. Ils se contentent de produire un lien à partir du titre de l'article en remplaçant les espaces ou caractères spéciaux par des "-" et convertissent le tout en lettres minuscules. Si vous avez déjà un contenu ayant le même titre, ils vont ajouter un chiffre à la fin pour le distinguer car chaque URL doit être unique.

Ce qui importe d'abord et avant tout, c'est la longueur du lien. Le plus court le mieux... ce qui devrait être le cas si vous avez suivi la règle précédente sur le titre.

Se faire connaître

On parle de référencement depuis le début. Par référencement, on fait évidemment allusion à votre importance dans les résultats de recherches. À moins d'être déjà une vedette ou de publier sur des sites très connus, il faut s'aider un peu. Après avoir franchi les étapes précédentes, il faut s'annoncer sur LinkedIn, Facebook, Google+, etc. Pour ce faire, il suffit de copier le lien de notre article dans "Partager une nouvelle" ou l'équivalent. Normalement, ces plateformes sociales vont automatiquement détecter l'image de votre article de même que les premières lignes et présenter ainsi un résumé.

Finalement, demandez à vos relations d'"aimer" votre article, de le commenter ou de le partager à leur tour. Qui sait si la viralité pourrait faire de vous une vedette?

{gallery}blogue/gallery/publier-un-article-en-5-etapes{/gallery}