1

Finissants en gestion de projets TICette semaine, j'ai corrigé les derniers travaux de mes étudiants en gestion de projets TI. Je suis un peu en deuil de cette magnifique expérience.

 

C'est au mois d'août 2014 que l'Institut Supérieur d'Informatique m'a demandé de prendre en charge ce nouveau programme de formation et c'est avec passion que je me suis lancée dans l'aventure. Au fil des mois, j'ai développé les cours et j'ai enseigné la matière en considérant l'expérience comme LA chance de transmettre l'expérience que j'avais acquise depuis le début de ma carrière.

Pourquoi avoir accepté un tel défi tout en continuant à développer ma petite entreprise ? Parce que le monde des TI fabrique trop de gestionnaire de projets sur le tas. Nous avons tous croisé à un moment où à un autre un ancien programmeur qui s'est retrouvé sans formation dans la chaise du chargé de projets. Le besoin était là, le candidat semblait prometteur et hop, on le propulse dans le poste sans préparation.

Certains ont du mal à cesser de programmer et continuent en parallèle. D'autres voient l'occasion comme une possibilité d'avancement. Plusieurs acceptent le défi avec enthousiasme. D'autres encore, le prennent comme une obligation temporaire. Mais une chose les caractérise tous : le manque de formation. Pourtant, quand on voit les dépassements de coûts et d'échéanciers des projets TI, on devrait bien se douter que ça n'est pas magique.

Les employeurs ont-ils pris le temps de quantifier les pertes occassionnées par un chargé de projets qui n'arrive pas à dire « Non » à un client parce qu'il n'est pas préparé à ça ? À combien pourrait se chiffrer les économies (argent et temps) ? Le simple fait de savoir par quel bout prendre un problème ou même en prévenir l'émergence peut diminuer le stress de l'équipe au complet. Combien d'entre-eux utilise les outils adéquats pour gérer leurs projets... et les courriels n'en font pas partie en passant.

Ceux qui me connaissent savent que je suis plutôt du genre méticuleux et organisée. Mois après mois, je me suis appliquée à donner des cours axés sur la « vraie vie ». J'ai confronté les étudiants à des statistiques récentes, à des problèmes concrets, aux dérives de l'actualité. Je n'ai jamais manqué de matière. Les exemples de projets mal menés sont malheureusement tellement courants.

Aujourd'hui, j'aimerais remercier toute ma classe pour ces huit mois de formation et ce qu'ils m'ont apportés professionnellement mais aussi personnellement. Je leur souhaite, à tous, la chance de trouver un emploi gratifiant et une carrière à la mesure leur leurs ambitions.

Si vous voyez leur cv sur votre bureau, appelez-les ! Si vous souhaitez avoir leurs coordonnées, faites-moi signe.

Liste des étudiants au programme de gestion de projets TI

  • Jérémie Beaupeux
  • Simon Bédard
  • Mohamed Amine Boukhoulda
  • Amal Bouzidi
  • Cyril Ekoule
  • Samuel Gomis
  • Mackendy Jeudy
  • Ismaël Koné
  • Iswaren Mardenalom
  • Rémi Milleret
  • Francis Mongeon
  • Erwan Oger
  • Steve Petrel
  • Emmanuel Titus
  • Abdoul-Aziz Touré
  • Virgile Vivier

Liste des cours inclus dans le programme

  • Introduction à la gestion de projets (45 hrs)
  • Outils et techniques de gestion de projets TI (45 hrs)
  • Planification en gestion de projets TI (60 hrs)
  • Ressources humaines dans un contexte de gestion de projets TI (60 hrs)
  • Techniques de communication (45 hrs)
  • Gestion des risques (60 hrs)
  • Contrôle en gestion de projets (45 hrs)
  • Méthodologie en gestion de projets (30 hrs)
  • Logiciels de gestion de projets (60 hrs)
  • Projet d'intégration (60 hrs)
  • Projet de fin d'études (60 hrs)

{gallery}blogue/gallery/finissants-en-gestion-de-projets-ti{/gallery}